AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 haciendo aqui (olivia)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Django Fonseca
hear me roar
Inscription : 15/06/2018
Messages : 220

MessageSujet: haciendo aqui (olivia)   Jeu 28 Juin - 0:12

+tenue

T'as déjà bu deux mojitos, en plus de la bière chez ton pote, avant de venir dans ce bar. Un établissement assez prisé par la jeunesse plus locale, ceux qui savent s'aventurer un peu plus loin que les rives, fouiller dans les petites ruelles pleines de charme. Des bars où se retrouvent les habitués, où la musique côtoie les tapas, les cocktails s'accompagnent de bières, où l'ambiance est celle de la fête, de l'authenticité. Alors à un moment, tu fais signe à tes potes que tu vas aux toilettes, histoire de faire de la place pour les prochaines verres. T'es pas bourré. Loin de là. Mais tu te sens léger, joyeux, t'es content d'être là, ta soirée se passe bien. Sauf qu'à un moment, tu croises une meuf, au milieu de la foule. Ton coeur saute un battement, tes yeux clignent comme pour confirmer son identité. Olivia. Tu déglutis avec force sans t'en rendre compte. Ton ex, avec qui tout s'est arrêté il y a trois semaines. Tu penses encore souvent à elle, mine de rien ça te fait mal, même si t'es trop fier pour l'avouer, si tu le montres pas à tes potes. Sauf que là, vos regards se croisent, et tu te retrouves comme pétrifié au milieu du bar. En plus t'es obligé de passer à côté, impossible de rebrousser chemin, de faire mine de ne pas l'avoir vue. Ton coeur cogne fort dans ta poitrine, mais t'es courageux. Des fois. Tu avances de quelques pas, t'esquisses un sourire malgré toi. Tu veux pas lui montrer que t'es perturbé. « Salut. » Tu sais pas quoi lui dire. Alors tu restes planté là comme un débile, ne pouvant t'empêcher de la regarder, d'admirer son visage, de la trouver belle. T'es con, Django.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Olivia Diaz
Inscription : 25/06/2018
Messages : 11

MessageSujet: Re: haciendo aqui (olivia)   Jeu 28 Juin - 14:16

t'avais pas trop envie de sortir ce soir. t'es malade, sans savoir ce que t'as exactement. des fichues nausées. tu te dis que c'est parce que tu travailles trop, que tu sors trop, et que tu ne dors pas assez. mais ce n'est pas ce soir que tu vas aller te coucher de bonne heure encore. tu t'es laissée entraîner dans ce bar, que tu connais bien, dans lequel se regroupent la jeunesse de palma. loin des touristes et vacanciers. un cocktail, un deuxième, puis un autre. t'es accro, c'est mal. mais les cocktails c'est la vie. t'es déjà joyeuse alors que la nuit est bien loin d'être terminée. bravo, liv. tu discutes avec tes potes, tu ris trop fort. la tête commences à te tourner, mais tu te lèves quand même. tu t'avances vers le bar pour commander quelque chose d'autre. sauf que tu t'arrêtes à mi-chemin lorsque ton regard croise celui d'un jeune homme. tu le connais bien. django. tu ne l'avais pas vu depuis votre rupture y'a trois semaines. il s'avance, et t'essayes de prendre un air détaché alors que ton cœur bat bien trop rapidement. « Salut. » tu répètes. tu ne sais pas quoi dire d'autre. « j'pensais pas te croiser ici. » pourtant c'était plutôt prévisible. vous côtoyez les mêmes bars. « j'allais me chercher un autre verre. » tu ne devrais pas, parce que t'as le tournis et que t'es obligée de t'appuyer sur le dossier d'une chaise pour rester debout devant lui. et puis pourquoi tu lui dis ça au juste ? tu devrais juste continuer ton chemin sans te préoccuper de ton ex. mais tu restes plantée là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Django Fonseca
hear me roar
Inscription : 15/06/2018
Messages : 220

MessageSujet: Re: haciendo aqui (olivia)   Jeu 28 Juin - 14:41

Elle te salue à son tour, un air détaché sur le visage, comme si rien de spécial ne s'était passé entre eux. Tu ne sais pas comment le prendre, mais peut-être qu'Olivia agit comme toi, cachant le battement trop élevé de son coeur derrière une attitude parfaitement normale, détachée ? « J'pensais pas te croiser ici. » Tu hausses les épaules, ne sachant quoi répondre. Vous êtes sortis ensemble un long moment. Vous fréquentez un peu les mêmes bars, les mêmes zones un peu moins touristiques. Des locaux. Alors même si depuis trois semaines vous êtes restés loin l'un de l'autre, le risque de vous croiser dans Palma reste élevé. Et paf, ce soir vous êtes là, face à face au milieu des autres fêtards. « J'allais me chercher un autre verre. » Tu remarques qu'elle s'appuie contre le dossier d'une chaise. Tu la connais. Tu remarques qu'elle a bu. Rien d'étonnant ici. Instinctivement tu aurais été l'aider, la soutenir, lui proposer d'aller prendre l'air, de boire de l'eau. Mais tu te retiens. Tu bloques tes muscles, tu te fais violence. « Moi aussi. » Bravo champion, à quoi tu joues, à part te foutre dans une sale situation ? Ta maladresse légendaire, ton incapacité à fermer ta gueule quand il le faut. T'aurais dû lui dire que t'allais pisser, ou même pas, t'as plus à te justifier envers Olivia. T'es tellement con. Alors tu t'approches d'elle, encore plus, parce qu'elle se trouve entre le comptoir et toi. Tu ne sais pas combien de cocktails elle s'est déjà envoyé. Tu veux l'accompagner. Ton coeur t'attire à elle, tandis que ton cerveau te hurle de partir dans l'autre sens, de t'éloigner. Mais t'es un mec. Tu réfléchis pas. Et tu fonces. Imbécile. T'es plus qu'à un mètre. Moins peut-être. « Ça va ? » Vous n'avez plus discuté depuis ce soir, celui de votre rupture. Trop de fiertés s'opposant. Mais pourtant ce petit geste, cet appui sur la chaise, t'inquiète. Tu devrais t'en foutre, Django. Mais t'arrives pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Olivia Diaz
Inscription : 25/06/2018
Messages : 11

MessageSujet: Re: haciendo aqui (olivia)   Jeu 28 Juin - 23:55

Ça te fait bizarre de le voir, django. Ça faisait trois semaines que vous ne vous étiez pas vus. Il t'a manqué, un peu. beaucoup même. Parce qu'une relation de six mois, ça ne s'oublie pas comme ça, aussi vite. Même si t'essayes de lui faire croire que c'est cool, que t'es passée outre votre rupture. Pas sûre que sans l'alcool que t'as ingurgité t'aurais réussi à avoir l'air si détachée. D'ailleurs, si Django est là, il va falloir que tu boives encore plus pour supporter la proximité entre vous deux. Parce que clairement, y'a encore quelque chose entre vous, une attirance, ou une forte affection. Et t'es pas sûre de pouvoir gérer quoi que ce soit. « Moi aussi. » il s'approche de toi et ton cœur manque un battement. Tu mets au moins cinq secondes à comprendre qu'il s'approche en fait du bar, derrière toi. T'es conne. Ça t'étonne presque qu'il reste à côté de toi. Tu te dis que tu devrais aller retrouver tes potes, mais étrangement, tu préfères être avec lui. « Ça va ? » tu le regardes, presque incrédule, parce que tu ne sais pas quoi répondre. Depuis votre rupture, t'essayes de vivre ta vie sans penser à lui. Et ce n'est pas évident tous les jours. Et puis y'a ces nausées qui n'en finissent pas. « Ça va super ! Je m'amuse comme une folle. J'adore cet endroit ! J'crois que je devrais venir plus souvent. » tu parles trop fort. Putain, il faut que tu te calmes. Mais t'es joyeuse. Trop. Tu t'accoudes au comptoir du bar. Ça te permet de rester debout malgré la pièce qui tourne un peu. « Un Mojito, s'il vous plaît ! » tu demandes au barman qui t'as déjà trop vu ce soir. Puis tu te tournes vers ton ex. « Et tu veux boire quoi, toi ? » t'es prête à lui payer un verre. Moment de bonté dont tu ne te souviendras plus demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Django Fonseca
hear me roar
Inscription : 15/06/2018
Messages : 220

MessageSujet: Re: haciendo aqui (olivia)   Ven 29 Juin - 7:21

« Ça va super ! Je m'amuse comme une folle. J'adore cet endroit ! J'crois que je devrais venir plus souvent. » Tu esquisses un sourire en coin, amusé par son ton. Elle parle plus fort que d'habitude, preuve qu'elle a peut-être déjà bien bu. Combien de cocktails ? Trois, quatre ? Tu sais qu'elle adore ça, surtout en soirée. Sa réponse te parait étrange, un peu trop joyeuse, mais après tout Olivia ne raconte peut-être que la vérité. Alors tu hoches la tête, simplement. Tu suis ton ex lorsqu'elle s'accoude au bar, n'appréciant pas le sourire dragueur que lui adresse le serveur. Tu te gifles mentalement. Tu t'en fous, t'es plus avec. Olivia peut faire sa vie, coucher avec qui elle veut. Mais rien qu'à cette pensée, tu ressens un petit pincement au coeur. C'est peut-être pour ça que t'es encore abonné à elle sur les réseaux sociaux. Que quand ses publications apparaissent sur ton téléphone, tu switches sans regarder, mais immédiatement tes pensées se tournent vers elle. « Et tu veux boire quoi, toi ? » T'étais ailleurs, tu clignes des yeux pour revenir à la réalité. Un mojito ? « La même chose. » Tu sais qu'elle est généreuse, qu'elle va te proposer de payer. De toute façon son compte en banque est loin d'être en galère comme le tien, c'est pas deux cocktails qui vont y changer grand chose. Sauf que là, vous devez tous les deux attendre que vos verres arrivent, et que t'as pas envie de rester là planté comme un con, de laisser un silence gêné s'installer entre vous. Parce que même si là vous faites genre tout va bien, on s'amuse, bah entre vous il y a eu des mots forts, des blessures pas encore refermées. Malgré que tu penses toujours à elle. Malgré que ton corps te pousse vers Olivia. Tu résistes. C'est plus ta meuf bordel Django ! « T'es venu avec qui ? » Et là boum, tu te rends compte de ta boulette. Elle va croire que tu la surveilles, que t'es jaloux, alors que c'est juste pour animer un peu l'attente. Tu secoues la tête, un sourire gêné sur la tronche. « J'te surveille pas hein, va pas croire. » Vas-y mon grand, enfonce-toi encore, creuse, creuse. « Enfin bref, c'est cool de te croiser, au moins on s’entre-tue plus. » Parce que certaines fois, leurs prises de tête ressemblaient à deux lions combattant en cage, chacun tentant de balancer l'autre à terre, de faire céder son opposant. Alors là, lui parler sans gueuler, ça fait presque du bien. En même temps que ça te serre le coeur. Et malgré cela, tu regrettes. Parce que souvent, vos engueulades se terminaient pas un câlin, des baisers. Et plus parfois. Souvent même.



beach. sex. sun.
fiesta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: haciendo aqui (olivia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
haciendo aqui (olivia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Présentation Olivia Wells [Gryffondor]
» A la recherche du chat [PV Olivia E. Fowler - Emma Blackbonnes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEP CALM & PARTY HARD :: La Ciutat :: Paseo Marítimo-
Sauter vers: