AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 django — dans ma vie je sais où j'vais

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Django Fonseca
hear me roar
Inscription : 15/06/2018
Messages : 220

MessageSujet: django — dans ma vie je sais où j'vais   Sam 23 Juin - 22:51


Django Fonseca
j'briserai les chaînes

nom, prénoms — cela ne vient pas d'ici, et cela se devine facilement. Fonseca. Un nom que tu portes pourtant avec fierté, tout comme ton prénom, Django. Original, peu utilisé dans ce pays, et pourtant ça te donne une petite touche d'exotisme. Et des grimaces d'étonnement quand les gens l'entendent pour la première fois. âge — tu n'es plus un enfant, tu l'as bien capté, depuis le temps. Dix-neuf ans. Mais tu ne penses pas non plus déjà être un adulte, même si tu te plais à le croire. lieu de naissance — tu as poussé tes premiers cris à Lisbonne, dans la chaleur d'une nuit d'été. origines — diverses, tu sens le soleil, la plage, la fête. Un quart de sang portugais, dilué dans tes origines angolaises, tu clames haut et fort cet héritage culturel. nationalité — du coup tu as la chance de posséder un passeport portugais tout comme un autre, angolais. activité professionnelle — tu es étudiant en zoologie à l'université des Îles Baléares, avec un job d'aide-soigneur au Safari Zoo de Palma, à l'est de l'île. En même temps tu bosses de temps en temps comme serveur dans les bars de la ville, histoire d'arrondir tes fins de mois. Et accessoirement, tu revends un peu d'herbe, parce que ça rapporte un max assez facilement. T'es con. statut financier — t'es pas le plus pauvre de ton quartier, c'est certain. Mais t'as voulu prendre ton indépendance, une colocation, et toutes les dépenses qui vont avec. Alors t'es plutôt un jeune sans le sous, même si il te reste souvent un peu d'argent en fin de mois. Parce que les études ça coûte quand même cher, non ? vie familiale — un père ouvrier pour une grande entreprise de construction, une mère guide touristique à Palma. Ça pourrait être pire. Tu t'entends bien avec eux sur presque tous les points, tu les visites régulièrement. Une petite soeur que tu surveilles comme la prunelle de tes yeux, et un petit frère de dix ans. Tu les aimes, c'est tout. logement — t'es en colocation à mi-chemin entre l'université et Palma. C'est pas fameux, mais t'as l'impression d'être indépendant, d'être un adulte. Sans que ça ne te coûte une blinde en location. statut civil — il m'est arrivé de fréquenter des filles plus ou moins longtemps, mais à Palma les tentations sont grandes ... célibataire, je ne compte pas me poser tout de suite, à moins de tomber sur la perle rare. attirance — tu aimes les douces courbes féminines, leurs fessiers, leurs lèvres, leurs regards aguicheurs. Tu t'y plonges avec plaisir, avidité. Mais depuis longtemps tu as goûté aux joies de l'amour masculin, que tu ne caches pas sans toutefois le crier sur tous les toits. particularités — tu parles le portugais, l'espagnol et l'anglais. Tu as un look un peu différent, changeant. Tu danses plutôt bien. T'es très peu pudique.

Questionnaire
si t'es pas d'ici, comment tu t'es retrouvé à Palma ? Et si t'es de la ville, qu'est-ce qui te retient ?
— à la base, je viens de Lisbonne. Mais quand j'avais seize ans, mon père s'est retrouvé muté ici, et n'a pas tellement eu le choix, donc la famille a suivi.
les réseaux sociaux et toi, c'est comment ?
— on est potes ! Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, toute la panoplie, même si ces temps, c'est plus les snaps que je monopolise.
c'est quoi ton but dans la vie, ce à quoi tu aspires ?
— de devenir soigneur spécialisé dans les grands fauves. Un rêve de gosse ? Peut-être, mais je m'en donne les moyens. Ah, et peut-être de trouver la perle rare, de fonder une famille, tout le tralala qui va avec.
C'est quoi ton truc, la clope, l'alcool, le sexe ?
— je n'ai jamais touché une cigarette de ma vie, une petite fierté. L'alcool par contre ... j'me souviens même plus de ma première bière tellement c'était il y a longtemps ! Et le sexe (rires) ... tu vois quoi, j'suis jeune, je profite.
tu t'es déjà retrouvé au poste de police ?
— oui, après une bagarre avec un touriste anglais, l'année passée. T'inquiète pas que son nez s'en souvient encore ... et puis il était tellement ivre que les flics l'ont gardé, alors que je n'ai reçu qu'une petite réprimande.
Toi t'es plutôt soirée tranquille avec tes potes ou une énorme fête ?
— un peu des deux. Les soirées posées, avec de l'alcool, de la bonne musique, une console ou un match de foot, c'est le top. Mais on est à Palma, et tu vois, tu peux pas échapper aux fêtes de malade qui s'y organisent, donc à force, j'y suis dans mon élément.
d'ailleurs, après les grosses soirées, t'es plutôt du genre à assumer ?
— quand je m'en souviens, oui !
si tes potes sont dans la merde, tu les aides, ou c'est chacun pour sa gueule ?
— on se soutient quand même entre potes, non ?
maintenant qu'on se connait ... ta première fois, comment ?
— wow la question. Franchement je sais même plus, c'était à Lisbonne, ses parents étaient pas à la maison, et cette fille et moi on se cherchait depuis un moment. Alors voilà.
et l'endroit le plus insolite ?
— j'ai trop honte, mais c'était en boite, dans une de ces soirées mousses où t'es caché jusqu'au menton par de la mousse.
en fait, t'es quelqu'un de plutôt fidèle, ou du genre à profiter ?
— j'ai rarement été en couple, donc pas tellement eu l'occasion de me montrer fidèle beaucoup de fois. Mais j'attends qu'on me respecte et qu'on ne me trompe pas, alors je fais un peu pareil.
et niveau musique, c'est quoi le genre de son qui t'enjaille à mort ?
— ces temps je suis plus sur du reggaeton, les trucs qui bougent.
tu peux me dire, je t'ai soûlé avec toutes ces questions ?
— c'est bon on a terminé ?

Le coin des ragots
Un — Tu es quelqu'un de très sportif. Tu as fait du football dans le centre de formation du Benfica, mais maintenant tu joues juste pour le plaisir. Tu vas souvent à la salle, et depuis deux ans tu prends des cours de MMA. En fait tu prends soin de ton corps quoi. Deux — tu adores le café, tu en bois depuis tes seize ans. C'est pas tant la caféine, parce que tu peux boire une tasse et aller te coucher après. C'est juste le goût dont t'es trop fan. Trois — tu parles encore l'espagnol avec un léger accent portugais (qui lui-même a l'accent angolais, tu vois le truc), même si depuis le temps, c'est devenu une langue courante pour toi. Quatre — tu es un jeune fêtard, alors à Palma, tu t'es retrouvé dans ton élément. Il n'est pas rare que tu rentres au petit matin complètement déchiré, avant de devoir te lever quelques heures plus tard pour aller en cours. Tu tentes d'assumer, mais c'est pas tous les jours facile. Cinq — tu n'as pas peur de l'assumer, tu as une vie sexuelle plutôt active. Peut-être que ton physique y est pour quelque chose, t'en sais rien, tu veux même pas savoir. Et accessoirement t'es pas la personne la plus pudique du monde, alors te balader à moitié à poil dans l'appartement, c'est totalement ton genre. Six — même si t'es quelqu'un de bordélique, laissant traîner ses affaires partout, t'es assez à cheval sur la propreté. Paradoxal, je sais. Sept — t'as quatre cicatrices sur le flanc droit, là où un jeune tigre que tu aidais à soigner t'as griffé en se réveillant pendant une opération. Ta blessure de guerre. Huit — maladroit ... t'as tendance à te cogner partout, à faire tomber des trucs, à te salir quand il ne faut pas, à ne pas savoir te taire au bon moment, ce genre de moments parfois gênants. Bref, t'es du genre à te retrouver dans de drôles de situations. Neuf — tu vas deux fois par semaine au Safari Zoo, à l'est de l'île, en voiture. Une vieille carrosse, toute cabossée, sans climatisation, mais t'as pas le choix. Et c'est une heure l'aller, une heure le retour. Dix — t'es un éternel retardataire. Impossible pour toi d'arriver à l'heure, du coup tes potes te mentent en te donnant de faux horaires pour anticiper tes retards. Les enfoirés.

pseudo/prénom — acarre. âge — 26 ans. personnage — inventé. célébrité — jaden smith. crédits — tumblr. comment as-tu connu le forum ? — fondateur. un dernier mot ? — nope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
django — dans ma vie je sais où j'vais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais, Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !
» Dans l'amitié je préfère "qualité" que "quantité". (lana & aleks)
» je fuis le monde. [apollo] [terminé]
» Deux routes qui se croisent [PV : Jonhattan] [Terminé!]
» Diablo ▬ Comme dans X-Men, t'sais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEP CALM & PARTY HARD :: Bienvenue :: Passeports :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: